Les différents problèmes capillaires en fonction de la nature du cheveu

Les cheveux souffrent de bien des maux en fonction de leur type. Parfois, nous y sommes pour quelque chose, mais pas toujours. Pour trouver une réponse appropriée aux problèmes de cheveux les plus fréquents, voici ceux que l’on rencontre le plus souvent et les traitements conseillés par les professionnels pour améliorer la santé des cheveux.

Les cheveux ternes : causes et solutions

Un cheveu est protégé par de minuscules écailles. Quand elles sont en parfait état, elles reflètent la lumière et elles donnent de l’éclat du cheveu. En revanche, lorsqu’elles sont abîmées, le cheveu devient terne. 

Les causes du cheveu terne

Une carence en zinc, en fer ou en acides gras peut être responsable du manque de brillance du cheveu. Un manque d’hydratation rejaillit sur son éclat. Les écailles restent ouvertes et l’eau s’évapore. Le cheveu terne peut aussi souffrir de l’emploi de produits capillaires inadaptés, de shampoings mal rincés, de démêlants à base de silicone et de paraffine, ou de colorations trop agressives.

Solutions pour le cheveu terne

Les professionnels recommandent les produits doux de préférence naturels pour éviter la présence d’agents chimiques. Les masques appliqués une fois par semaine apportent un bain de jouvence aux cheveux ternes. L’huile de geisha rendra au cheveu toute sa brillance et sa douceur. 

Enfin, il faut brosser soigneusement ces cheveux pour éliminer toute trace de pollution et toute poussière pouvant ternir leur éclat. Nettoyés, les cheveux respirent mieux et sont plus légers et éclatants.

Les cheveux gras : causes et solutions

Le cheveu gras se reconnaît à son aspect luisant et collant. Souvent associé à une image de personne négligée, il est mal supporté. Se laver les cheveux devient presque un réflexe. Malheureusement, le remède est pire que le mal puisque c’est cela qui va aggraver la séborrhée. 

Les causes du cheveu gras

Un déséquilibre de la production de sébum est à l’origine du cheveu gras. Cette surproduction peut entraîner l’apparition de pellicules et l’étouffement des racines, à l’origine d’une modification de la structure du cheveu. Celui-ci va devenir de plus en plus fin et s’affaiblir. Une mauvaise alimentation, un déséquilibre hormonal ou la prise de médicaments peuvent provoquer une hyperséborrhée qui peut être aggravée par l’emploi de shampoings trop décapants et trop fréquents. 

Les solutions au cheveu gras 

Pour renouer avec une production de sébum équilibrée, on recommande d’utiliser des shampoings doux ou avec un pH neutre et des soins capillaires qui ne vont pas irriter le cuir chevelu. Il faut éviter de se laver les cheveux avec une eau trop chaude et se servir d’après-shampoings qui vont obstruer la fibre capillaire. Demander conseil à un coiffeur ou à un dermatologue peut également permettre de trouver l’origine d’une hyperséborrhée.

Les cheveux secs : causes et solutions

Le cheveu sec est généralement un cheveu déshydraté, carencé ayant une apparence terne et fragile. Il devient difficile à démêler et à coiffer, les frisottis se multiplient et empêchent d’avoir une coiffure nette. Les fourches apparaissent sur les pointes et le cheveu devient cassant.  

Les causes du cheveu sec

Le cheveu sec et cassant est victime d’une mauvaise circulation du sébum qui permet d’hydrater la fibre capillaire. La structure hélicoïdale du cheveu est responsable de la sécheresse naturelle du cheveu frisé ou crépu. Hormis ce cas précis, le recours trop fréquent au sèche-cheveux et au lisseur, l’exposition aux UV, des colorations ou des produits capillaires trop agressifs peuvent déshydrater le cheveu et rendre les pointes fourchues. Enfin, l’avancée en âge est aussi responsable de la sécheresse du cheveu.

Les solutions contre le cheveu sec 

En plus de réaliser des masques capillaires pour renforcer la kératine et améliorer l’hydratation, on peut les protéger avec des produits thermoprotecteur telle l’huile sèche de geisha Biocoiff. Lorsqu’on va se baigner à la piscine ou dans la mer, on pense à rincer abondamment ses cheveux à l’eau claire pour les débarrasser du chlore et de l’iode. 

Une fois par mois, on applique un masque à l’huile nourrissante et on alterne un shampoing aux huiles végétales et un shampoing réparateur pour éviter l’effet paille et les autres conséquences de la déshydratation capillaire. Enfin, si on a les cheveux longs, on attache ses cheveux avec des accessoires qui ne vont pas casser le cheveu. 

Les cheveux électriques : causes et solutions

Des cheveux ébouriffés dès qu’on enfile un pull ou que l’on approche ses mains de la tête : voilà, entre autres, comment se manifeste le cheveu électrique. Une vraie plaie pour pouvoir se coiffer ou ne pas voir ses cheveux s’envoler dès que l’on approche certaines surfaces qui agissent comme des aimants. 

Les causes du cheveu électrique

L’électricité statique est la grande responsable des cheveux qui se dressent sur la tête. Ce phénomène se produit quand on porte des vêtements synthétiques ou en hiver quand le temps est froid et sec. L’absence d’humidité bloque l’électricité statique à la surface du cheveu. 

Les solutions contre le cheveu électrique

Elles ont le mérite d’être simples et efficaces à appliquer. On commence par employer des soins capillaires pour hydrater et maintenir un bon taux de kératine. On passe une huile sèche sur les longueurs le matin au moment de se préparer et on se coiffe les cheveux avec une brosse ou un peigne en matière naturelle. On surveille le taux d’humidité dans son logement pour éviter de respirer un air trop sec. 

Les pellicules : causes et solutions

Les pellicules sont souvent vécues comme un fléau. Ces petits flocons se déposent sur les épaules et le dos du vêtement quand ils ne restent pas dans les cheveux. Lorsqu’elles sont blanches et minuscules, on parle de pellicules sèches, mais si les pellicules sont jaunâtres, on les qualifie de pellicules grasses. Celles-ci restent fixées en amas dans les cheveux qui graissent très rapidement.  

Les causes des pellicules

Les pellicules apparaissent dès que le processus de renouvellement cellulaire du cuir chevelu s’accélère. Cela provoque un détachement des cellules mortes qui s’amalgament entre elles pour former des petits flocons visibles à l’œil. 

Un champignon microscopique nommé le Pityriasis est à l’origine de ce dérèglement. Un bouleversement hormonal, le stress, une hyperséborrhée peuvent aussi provoquer cette desquamation précoce. Seul un professionnel du cheveu ou de la santé peut diagnostiquer exactement son origine. 

Comment traiter les pellicules 

Avant de s’orienter vers un traitement antipelliculaire, il est impératif d’en connaître les causes pour savoir s’il s’agit de pellicules sèches ou de pellicules grasses. Dans tous les cas, il faut impérativement proscrire tous les produits capillaires agressifs qui amplifieront le problème et s’évertuer à espacer les lavages. 

Pour traiter les pellicules sèches, on lave ses cheveux avec un shampoing nutritif hydratant et on se réfère à une routine capillaire pour cheveux secs ou abîmés.

Pour traiter les pellicules grasses, on va essayer de rééquilibrer la production de sébum comme on le ferait pour des cheveux gras. On évite les produits desséchants qui ont un effet contre-productif. On limite également la consommation de tabac, d’alcool et d’aliments trop gras. L’emploi de shampoing à l’argile peut également contribuer à purifier le cuir chevelu. 

Le psoriasis du cuir chevelu : causes et solutions

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique du cuir chevelu dont les symptômes s’apparentent à ceux de la dermatite séborrhéique. Il peut entraîner la chute de cheveux nommée alopécie cicatricielle. 

Le psoriasis du cuir chevelu se manifeste par des plaques rouges qui se forment après l’amalgame de squames blanchâtres. Ils peuvent former une croûte épaisse et provoquer des démangeaisons et des desquamations. Le psoriasis se caractérise par des poussées soudaines. 2 % de la population française est touchée par cette pathologie du cuir chevelu.

Les causes du psoriasis

Le renouvellement trop rapide des cellules du cuir chevelu est à l’origine du psoriasis du scalp. On est dans un processus similaire à celui qui provoque des cheveux gras ou l’apparition de pellicules grasses. Dans le cas d’un psoriasis, ce phénomène est exacerbé et va provoquer une réaction inflammatoire. 

Le psoriasis du cuir chevelu peut être d’origine génétique à moins qu’il s’agisse d’un dérèglement du système immunitaire. Par ailleurs, certains traitements médicamenteux, le stress et une mauvaise hydratation du cheveu vont prédisposer des poussées de psoriasis. 

Les solutions pour le psoriasis du cuir chevelu

Il n’existe malheureusement pas de traitement contre cette maladie du cuir chevelu non contagieuse. En revanche, il est possible de ralentir et d’espacer les crises. Sur le plan diététique, il faut éviter les solanacées (tomate, aubergine, pomme de terre, etc.) qui peuvent être un facteur déclenchant. 

Les professionnels recommandent l’emploi d’un shampoing doux ou pour cuir chevelu sensible. Il faut éviter d’attacher ses cheveux trop serrés et de les sécher avec un matériel chauffant. Les produits capillaires bios sans additif chimique réduiront les risques d’irritations. 

 

Les allergies du cuir chevelu : causes et solutions

À l’exception du psoriasis, il existe d’autres allergies capillaires qui peuvent être occasionnelles si on cible leurs causes. Elles se manifestent par des poussées de petits boutons sur le cuir chevelu avec parfois des extensions sur le front, les tempes et la nuque. Elles s’accompagnent de rougeurs et de démangeaisons. On peut distinguer parmi les allergies du cuir chevelu les plus courantes :

  • le prurit du cuir chevelu,
  • la dermite séborrhéique, 
  • les allergies aux colorations. 

Les causes de ces différentes allergies du cuir chevelu

Le prurit du cuir chevelu est souvent dû à une intolérance aux produits capillaires. 

La dermite séborrhéique quant à elle, est causée par la prolifération d’un champignon nommé Malassezia entraînant notamment une hyperséborrhée et l’apparition de pellicules.

Enfin, les allergies aux colorations ont pour origine principalement le PPD ou paraphénylènediamine. Les persulfates et le formol peuvent aussi provoquer des allergies du cuir chevelu.

Les solutions contre les allergies du cuir chevelu

Pour éviter un nouveau prurit, il faut opter pour des produits capillaires bios sans paraben, sans sulfates ni agents chimiques. La dermite séborrhéique nécessite l’emploi de produits capillaires indiqués pour les cheveux à pellicules ou les cheveux gras. Enfin, la coloration végétale est la meilleure solution pour ne plus souffrir de démangeaisons et irritations après une coloration ou un balayage. Pour poser un diagnostic sûr, il est préférable de consulter un professionnel de la santé et de lui demander conseil. 

La repousse des cheveux : causes et solutions

On perd entre 100 et 150 cheveux par jour. Cependant, différents facteurs peuvent venir perturber un cycle capillaire ou ralentir la croissance des cheveux.

Les causes d’une repousse lente du cheveu 

Une mauvaise alimentation est une des premières causes du ralentissement de la pousse des cheveux. Une analyse de sang peut mettre en évidence une carence en zinc, oméga-3, vitamine D indispensable à l’équilibre du cycle de vie du cheveu.

Des pathologies comme le prurit du cuir chevelu ou une séborrhée excessive vont contrarier la pousse du cheveu. Le follicule pileux ne peut pas se développer correctement s’il est étouffé par le sébum ou des croûtes. 

Un mauvais fonctionnement de la thyroïde peut influer sur la pousse des cheveux et modifier le renouvellement. Chez les hommes, un trop fort taux de testostérone peut provoquer une alopécie androgénique. 

Le changement de saison est aussi une cause naturelle influant sur le cycle de vie capillaire. L’être humain partage toujours ce point commun avec les animaux qui font leur mue deux fois par an. L’emploi de produits capillaires inadaptés au cheveu peut aussi contrarier sa pousse, tout comme l’emploi trop fréquent du lisseur ou du sèche-cheveux.

 Les solutions pour stimuler la repousse du cheveu

Les professionnels du cheveu sont unanimes : il faut absolument bannir de sa salle de bains les produits capillaires agressifs et formulés à base de silicones en faveur de compositions à base d’éléments naturels. Ils recommandent :

  • D’intégrer un massage du cuir chevelu à la routine capillaire; 
  • De faire régulièrement une cure de compléments alimentaires pour améliorer la croissance et la qualité du cheveu;
  • D’effectuer des soins capillaires à raison d’une fois par semaine ou tous les quinze jours selon les besoins du cheveu. 

Ces bonnes pratiques seront renforcées par une alimentation riche en oméga-3 et en protéines pour activer la pousse du cheveu. 

La chute des cheveux : causes et solutions

La chute des cheveux est un des problèmes capillaires les plus préoccupants. Temporaire ou définitive, elle affecte les femmes et les hommes à tout âge. Sans entrer dans le détail, voici synthétiquement les causes et les solutions pour lutter contre la perte de cheveux.

Les causes de la chute de cheveu

Le changement hormonal est principalement responsable de la perte de cheveux. 97 % des alopécies masculines sont dues à un dérèglement des androgènes tandis que le dérèglement des œstrogènes affecte 20 % des femmes. 

La génétique et l’hérédité tout comme le changement de saisons font aussi partie des causes naturelles ou intégrées au métabolisme humain. 

Viennent ensuite des causes externes qui vont affecter le cycle du cheveu. Une alimentation pauvre en fer, une mauvaise alimentation ou des pathologies comme la boulimie ou l’anorexie peuvent entraîner une diminution de la densité capillaire.  

Les traitements médicamenteux à base d’antidépresseurs ou prescrits pour la régulation de la thyroïde et les chimiothérapies peuvent aussi induire une perte de cheveux momentanée. Le tabagisme influe aussi sur le cycle de vie du cheveu et peut ralentir sa pousse et le fragiliser. La fumée du tabac et notamment des cigarettes contiennent de nombreux agents chimiques qui vont étouffer le cheveu. 

Les solutions contre la chute de cheveu

On peut freiner la chute de cheveux ou aider sa repousse en s’astreignant à une bonne hygiène alimentaire et une routine capillaire à base d’éléments naturels et de compléments nutritionnels.

Les oméga-3, le zinc, la vitamine B8 et la biotine contribuent à la bonne santé du cheveu. 

Les huiles végétales (huile de ricin, huile de jojoba, de coco et de karité) vont stimuler la croissance du cheveu et maintenir un équilibre de la fibre capillaire. Associées à des huiles essentielles comme la lavande, le romarin, le jasmin influent positivement sur la pousse du cheveu. 

Un diagnostic capillaire préalable permettra de diagnostiquer la cause d’une chute de cheveu et de cibler les shampoings et soins capillaires les mieux adaptés à un type d’alopécie.