Nous le savons tous, la coloration peut dégrader la texture des cheveux si l’on ne sélectionne pas le bon produit. Afin de garder la qualité de la chevelure, il est nécessaire de vérifier les principes actifs du produit à adopter. Voici quelques conseils pour garder cette partie importante du corps en bonne santé.

 

Les colorations sans ammoniaque

Avant toute chose, il faut savoir que l’ammoniaque est un principe actif très courant chez les produits de coloration permanents.

À l’origine, c’était lui qui permettait à la fibre capillaire d’accueillir le pigment de la teinture pour cheveux, ce qui rendait de ces derniers moins brillants

L’ammoniaque étant connue pour son caractère agressif, irrite le cuir chevelu.

En d’autres mots, afin de fixer la coloration sur les cheveux, elle stoppe momentanément les barrières naturelles à ce niveau.

 

Fragilisées par la réaction chimique, ces dernières ne pourront pas assurer totalement leur rôle.

Pour garder la chevelure en bonne santé, il est ainsi recommandé de choisir un produit sans ammoniaque.

Effectivement, sans ce produit, les cheveux sont moins abîmés. Sans la présence de l’ammoniaque, les cheveux ne présentent pas d’odeurs désagréables pendant et après la coloration.

Également, les teintures sans ce produit chimique procurent des résultats plus brillants et plus doux. 

Les mèches

Bien que les colorations sans ammoniaque sont à privilégier, il faut noter que les autres produits de teintures sont également composés d’éléments chimiques agressifs.

Pour veiller à la santé des cheveux, il faut alors favoriser les procédés moins complexes comme les mèches à l’argile.

Ce type de balayage fait partie des méthodes permanentes en teinture.

Exemple de mèches / balayage à l’argile réalisé en salon BIOCOIFF’ : 

IMG_6053

Image 1 parmi 27

Toutefois, au lieu de couvrir l’intégralité des cheveux de couleur, il s’agit d’appliquer le produit sur de fines mèches.

En d’autres mots, la couleur des mèches diverge de peu ou de loin de l’ensemble selon le choix de la personne concernée. 

Ainsi, grâce à cette technique, il y a moins d’agressivité.

Cette coloration partielle de la chevelure permet de donner du relief à l’ensemble.

La coloration végétale

Contrairement aux précédentes techniques de coloration consistant à passer par l’oxydation, la coloration végétale ne pénètre pas en profondeur.

Elle agit sur la chevelure en l’enrobant de produit naturel. Sans cette technique chimique, les risques d’agression sont amoindris.

L’avantage de ce procédé diverge également des deux types de colorations, car au lieu d’agresser, elle se présente comme un soin pour les cheveux.

En d’autres termes, la teinture naturelle renforce la barrière protectrice de la chevelure et la rend par la suite plus épaisse et brillante.

image2 (2)

Image 1 parmi 8

Mieux encore, le produit naturel est l’idéal pour ceux qui souhaitent se colorer les cheveux en toute sécurité.

En effet, il présente moins d’éléments allergènes, ce qui le rend utilisable pour tous, même pour les femmes enceintes.

Nombreux sont les types de colorations mis en avant sur le marché. Certains proposent des effets permanents tandis que d’autres offrent des résultats plus ou moins provisoires.

Et comme tous les produits cosmétiques, il existe des teintures moins nocives que d’autres.

Parmi eux, la coloration végétale offre un résultat visuel très satisfaisant et protège la chevelure des agressions.