Nous voulons des cheveux soyeux, brillants, démêlés et faciles à coiffer et c’est souvent ce qui conditionne notre façon de consommer les produits lavants. Cependant ce confort ne signifie pas forcément des cheveux en bonne santé, au contraire, le choix pour un shampoing peut être un facteur de leur détérioration, il peut être un poison pour les cheveux. Explication !

Qu’est ce qu’un shampoing toxique pour les cheveux ?

Il n’y a pas de mal à rendre attrayants les shampoings seulement que ces derniers renferment des compositions nocives.

Bien que ces éléments chimiques aient permis des résultats tangibles et efficaces, l’effet secondaire est plus grave à long court.

Non seulement ils fragilisent les cheveux et les rendent ternes mais ils détruisent le cuir chevelu jusqu’à les asphyxier.

Souvent, ces problèmes se manifestent sous diverses formes, la chevelure devient rebelle.

cheveux ternes abîmes

Le soin ou le traitement n’agit pas convenablement et au fil du temps, les cheveux restent insensibles aux condiments sensés les nourrir.

Ils perdent ainsi leur force et les pointes deviennent insolentes et fourchues.

Le plus préoccupant de leurs impacts concernent la santé en général.

Ces agents actifs sont reconnus comme cancérigènes, allergènes ou irritants pour certains et problématiques au niveau des hormones, au niveau de l’ADN, du cerveau ou du système nerveux pour d’autres.

Dans tous les cas, un shampoing nuit aux cheveux, à l’homme et à la planète par rapport au taux de toxicité présent dans ses constituants.

Pour le reconnaître, la norme implique que le composant cité en premier sur la boite ait la quantité importante.

Quelles sont les substances à éviter dans les shampoings ?

La popularité du paraben n’est plus à mentionner en tant que conservateur, donc inhibiteur de bactéries.

Pourtant, certaines de ses formes sont interdites au marché : isobutyl, isopropyl, benzyl, pentyl ou phenylparaben.

Même s’il se fait rare, il faut toujours prendre la précaution nécessaire avec de telle composition mise en garde par le centre international de recherche contre le cancer.

Chaque constituant a été incontestablement créé pour une fin spécifique comme un touché velouté ou pour avoir des cheveux éclatants.

C’est pourquoi les silicones ou les siloxanes du type cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane ou cyclomethicone ont fait leurs effets.

En dépit de leur fonction permettant d’offrir des cheveux lisses et souples, ils sont soit polluants, soit dangereux pour la reproduction ou l’hormone.

Contrairement au sodium lauryl sulfate (SLS) ou ammonium lauryl sulfate (ALS) qui sert à disperser le corps gras sous l’effet de l’eau, il est irritant mais à répercution limitée avec un bon rinçage.