Décoloration et « 100% végétale » ne sont pas compatibles, car la décoloration ouvre les écailles du cheveux et le végétal gaine la fibre capillaire sans la dénaturer.  

La décoloration : un processus strict

Pour procéder à la décoloration du cheveu, il faut utiliser un agent oxydant qui, en provoquant l’ouverture des écailles des cheveux, permet de lui retirer ses pigments de couleur. A l’inverse, lorsque les écailles du cheveu sont fermées, il retrouve son aspect naturel : plus fin et quasiment translucide.

Il est également possible de re-décolorer des cheveux préalablement artificiellement colorés : on parle alors de démaquillage, voire de décapage. Ensuite, il est à nouveau possible d’appliquer une couleur grâce à cette méthode. 

Les agents oxydants permettant la décoloration sont des solutions chimiques : la plus connue et efficace étant le peroxyde d’hydrogène.

Cette solution chimique permet la décoloration car elle rend le cheveu incolore, et est sans odeur. Il faut toutefois veiller au bon dosage de solution décolorante car les cheveux peuvent jaunir après un surdosage.

étape de décoloration

 

La décoloration n’est pas une opération anodine pour vos cheveux. Ils seront endommagés et affaiblis après une décoloration.

C’est pourquoi, il faut veiller au professionnalisme de la personne qui applique cette technique et à la qualité des produits utilisés. Une décoloration réussie doit respecter un processus strict

Contrairement aux colorations simples qui cessent d’agir au bout d’une demi-heure, les agents oxydants de la décoloration agissent jusqu’à la déshydratation complète du cheveu s’ils ne sont pas retirés à temps.

Le risque est donc de causer de sérieux dégâts sur les cheveux.

Il est donc primordial de confier sa tête à un professionnel, qui maîtrise les techniques de décoloration. Bien que les techniques aient évolué ces dernières années, elles restent à manipuler avec la plus grande des précautions.

L’alternative : la coloration végétale (et ses limites)

La coloration végétale est une méthode sans produits chimiques contrairement à la décoloration. Elle permet de nuancer une couleur de cheveux mais le changement total de look n’est pas possible avec la coloration végétale.

Une brune ne pourra pas devenir blond vénitien avec ce processus. Seule l’intervention de produits oxydants, et donc chimiques, permet d’éclaircir franchement le cheveu, car une dépigmentation préalable est nécessaire. C’est la condition pour qu’un nouvelle couleur tienne sur votre chevelure. 

Cuivré clair Biocoiff' coloration végétale

En revanche, la coloration végétale est parfaitement adaptée aux cheveux blancs. Ces derniers ont, en effet, la faculté d’absorber toutes les couleurs, car ils sont déjà dépigmentés naturellement par le temps.

Pour la couverture des premiers cheveux blancs ou pour une couleur complète, la coloration végétale sera alors adaptée.