Vous avez fait, ou fait réaliser, un balayage et vous en êtes déçue ? Pas de panique !

Voici les options qui s’offrent à vous pour sauver vos cheveux 🙂

Couper vos cheveux

Couper ses cheveux sur toute leur longueur, soit jusqu’à la racine, est la solution extrême qui règle définitivement le problème de mèches ratées.

Mais quelle femme est prête à prendre cette mesure radicale ?

Il est préférable d’attendre quelques mois pour obtenir une longueur acceptable et aviser alors.

En attendant, il est conseillé d’effectuer un shampoing hydratant et doux, quotidiennement, pour que les pigments de la coloration ne s’immiscent pas plus en profondeur.

Il est également bénéfique d’appliquer, deux ou trois fois par semaine, un masque nourrissant pour optimiser cet effet.

Refaire un autre balayage par-dessus

Faire un balayage signifie avoir recours à un produit chimique qui permet d’ouvrir les écailles des cheveux et d’injecter des pigments artificiels.

Or, en cas de ratage, renouveler cette opération, avec une couleur plus claire ou plus foncée, selon le résultat souhaité, peut sembler la solution idéale.

Hélas, que nenni !

Refaire un balayage de suite aura pour effet de fragiliser davantage les cheveux et pourra engendrer d’autres inconvénients esthétiques.

Il faut donc attendre au minimum deux semaines avant de pouvoir faire à nouveau un balayage.

Faire une couleur 100 % végétale

La coloration 100 % végétale est le meilleur moyen de rattraper un balayage raté.

Elle constitue la solution la plus efficace pour résoudre ce problème tout en préservant la santé des cheveux.

Une coloration 100 % végétale est entièrement naturelle puisque réalisée à partir de plantes ayurvédiques et tinctoriales.

Petits rappels :

La médecine ayurvédique, créée il y a 5000 ans en Inde, est un système médical qui traite le corps et l’esprit. De l’équilibre entre ces deux pôles, découlent santé et bonheur. Selon cette philosophie, les plantes constituent l’âme de la terre.

Les plantes tinctorales sont des plantes dont certaines parties sont utilisées pour la préparation de teintures et colorants. Elles servent à teindre des textiles, peuvent être employées en guise de colorants alimentaires et corporels (maquillage, teintures capillaires).

La coloration 100 % végétale ne modifie aucunement la fibre capillaire et se borne à la recouvrir de pigments naturels afin de la gainer.

Il suffit de choisir la teinte idéale pour recouvrir la couleur ratée.De plus, elle ne se contente pas de rattraper une catastrophe de coloration mais elle contribue à nourrir la chevelure en lui conférant davantage d’éclat, de souplesse et de volume.

La coloration 100 % végétale = 100 % de plaisir pour vos cheveux.