Se colorer les cheveux est une aventure capillaire aux nombreux avantages. Selon la technique d’application utilisée, l’opération n’est pas sans risque. Si vous êtes sur le point de sauter le pas vers une coloration bio, voici 5 choses que vous devez savoir.

Le fonctionnement de la coloration bio

La coloration bio ou végétale est une technique qui permet d’exploiter le pouvoir tinctorial de certaines plantes.

Pour avoir gain de cause, on les broie délicatement et l’on y ajoute de l’eau chaude.

Son application diffère de celle de la coloration chimique pour laquelle on ouvre les écailles des cheveux pour y injecter les pigments.

Pour la coloration végétale, les teintes viennent gainer la surface des cheveux.

Explications en vidéo :

Les potentialités de la coloration végétale

Les actifs des plantes utilisées pour la coloration bio agissent comme un soin pour les cheveux. Ainsi, la coloration bio permet d’avoir des cheveux tout brillants et en bonne santé.

exemples de coloration bio

Elle s’utilise également pour couvrir entièrement les cheveux blancs avec des couleurs « naturelles » telles que le noir, le blond, le roux, le châtain ou le brun.

On note également que les nuances possibles sont infinies.

Cependant, la coloration végétale ne permet pas d’éclaircir les cheveux ou d’obtenir des teintes froides comme le violet, le rouge ou encore le rose.

Le résultat n’est pas automatiquement perceptible

Il faut garder à l’esprit qu’après la coloration bio, le résultat final n’est pas visible sur-le-champ.

Le produit agit progressivement pour se confondre avec la teinte naturelle des cheveux.

se colorer les cheveux aux plantes

Il faut généralement attendre 24 à 48 heures pour observer le résultat définitif.

En effet, les plantes continuent d’agir après la pose de la couleur, et ce pendant 2 à 3 jours.

La technique finit par déteindre sur les habitudes

En adoptant la coloration bio, on y prend très rapidement goût. Il faut donc se préparer pour supporter ses implications :

  • Le choix limité des couleurs ;
  • La détoxication des cheveux à l’argile avant l’opération ;
  • Le temps de pose un peu plus long ;
  • L’adoption des produits capillaires bio.

Il suffit par ailleurs de se mettre à la coloration végétale pour adopter une nouvelle approche pour l’ensemble de ses soins corporels.

La possibilité d’être allergique aux plantes utilisées

La coloration végétale peut causer des allergies chez certaines personnes.

Pour vous assurer de n’être pas allergique à l’une des plantes qui seront utilisées, il est conseillé de faire un test.

En pratique, il suffit de déposer quelques gouttes du produit dans votre paume de main au moins deux jours avant son application.

Vous n’avez rien constaté ?

C’est parfait, la coloration bio est faite pour vous.