Quand les cheveux blancs commencent à apparaître avec l’âge, c’est le vrai dilemme.

Faut-il les assumer en veillant à les rendre magnifiques ou les renier en les colorant ? Ce n’est pas du tout facile. Piochez quelques idées de spécialistes sur cet article.

 

 

La canitie ou blanchiment de cheveux est un phénomène très humain qui survient avec l’âge. Il est surtout associé à l’adjectif « chenu » qui désigne un vieillard aux cheveux blanchis. Pourtant, on constate certains cas de canitie qui se manifestent très précocement, durant l’adolescence.
 

 

Dans la généralité de choses, les cheveux commencent à blanchir quand on atteint la trentaine et parfois la quarantaine. Après l’apparition des premiers cheveux blanchis, ils gagnent progressivement le terrain jusqu’à ce qu’ils couvrent tous les cuirs chevelus.
Si l’on croit aux études scientifiques, le blanchissement de cheveux repose sur l’épuisement des cellules colorées, plus précisément les mélanocytes du cuir chevelu.
 

Mystérieusement, les cheveux blanchis sont si séduisants chez les autres et se traduisent comme un symbole de respect.
Mais chez nous, c’est tout à fait autre chose ! On a du mal à les accepter et on cherche tous les moyens pour les teindre. D’ailleurs, cette teinture était déjà très populaire auprès des Égyptiens depuis des millénaires.

 

La teinture, un concept lié aux commerces.

C’était au début du 20e siècle que la teinture des cheveux blancs a été popularisée après qu’Eugène Schueller, le fondateur de la marque L’Oréal ait estimé l’importance des colorations pour cheveux. Depuis, toutes les marques se sont bousculées dans la fabrication des produits cosmétiques pour cacher les rides et les cheveux blanchis.

 

Mais ces derniers temps, pour une raison vague, tout le monde a l’air de vouloir changer ces rituels qui se sont installés progressivement dans la société. Ainsi, on remarque plusieurs personnes qui assument le symbole de leurs grands âges.

Laisser ses cheveux naturels sans pour autant abandonner les soins

Ce n’est pas parce qu’on abandonne l’idée de teindre ses cheveux qu’on va dire adieu aux soins. Au contraire, laissez ses cheveux aux naturels revient à dire qu’il faut redoubler les soins. Autrement dit, il n’est pas question d’assumer le symbole de grands âges, mais d’en être fière.
D’ailleurs, il faut admettre que les cheveux quand ils blanchissent, ils s’appauvrissent également en pigment.

Les hydratants naturels : des soins à privilégier

Ainsi, les cheveux blanchis ont besoin de soins pour renforcer leurs structures ? Pas de problèmes ! Vous pourrez par exemple utiliser un masque naturel à base d’avocat et de banane.

Pour ce faire, appliquez le masque mèche par mèche sur des cheveux propres. Laissez agir pendant 20 minutes puis rincez.

Si cela ne vous convient pas, essayez le mélange de café et d’huile coco et un gel d’aloe vera. Cette fois, utilisez le masque sur des cheveux non lavés.

Avoir de beaux cheveux et de beaux reflets

Les cheveux blancs ont tendance à jaunir à force d’être exposés aux contraintes environnementales. Pour les prévenir, intensifiez les soins précédents.
Si ces soins ne sont pas efficaces, ajoutez des lotions bleutées à la dernière eau de rinçage.

Et si on les cache encore un peu ?

Si vous n’êtes pas encore prête à assumer vos cheveux blanchis, évitez les colorations chimiques qui abîmeraient vos cheveux malgré la publicité.

Favorisez des colorations 100% végétales, uniquement à base de plantes.

Chez Biocoiff’, nous colorons les cheveux blancs avec des couleurs végétales et certifiées BIO depuis 2005.