Les dérivés du cactus sont nombreux et utilisés dans différents domaines. Très répandu au Maroc qui présente un sol et un climat propices à sa culture, le cactus connaît un succès grandissant. Il est maintenant exploité avec succès, dans l’agro-alimentaire, la médecine alternative et la cosmétologie.

Quels sont les différents usages du cactus et pourquoi cette filière connaît-elle un tel engouement ?

 

Un usage de poids dans l’agro-alimentaire

Un usage de poids dans l’agro-alimentaireLes dérivés du cactus sont également utilisés dans l’alimentation du bétail. Les parties de cette plante reconditionnées sont sa raquette et ses rebuts des fruits.

En effet, particulièrement riche en nutriment, en fibres et en protéines, ils sont déshydratés après leur récolte dans le but de servir de complément au fourrage.

De plus, il a été observé qu’un tel apport a un effet positif sur la qualité de l’ensemble des produits laitiers provenant des vaches bénéficiant d’un tel régime alimentaire.

 

La figue de Barbarie sert à l’élaboration de confitures.

Les fleurs, en plus de servir à la fabrication de miel, sont séchées pour être utilisées comme tisanes.
La raquette peut être consommée comme un légume, cuite, crue ou transformée en farine si elle est séchée, découpée puis broyée.

 

Un atout incontestable dans la médecine alternative

Un atout incontestable dans la médecine alternativeLes dérivés du cactus ont également envahi la médecine alternative ! La raquette réduite en poudre a des effets positifs sur des personnes atteintes de diabète. Elle aide à la régulation du taux de sucre dans le sang mais aussi à la réduction du taux de cholestérol.

Les tisanes quant à elles, peuvent être consommées dans le cadre d’un traitement contre des douleurs rénales. On leur prête également un rôle préventif contre le cancer de la prostate.

Découvrez les bienfaits d’un cactus particulier ! Le Nopal ou figue de Barbarie

 

Les dérivés du cactus au service de la cosmétique

Les dérivés du cactus au service de la cosmétiqueL’huile de cactus est extraite de la fleur du figuier de Barbarie. Elle est produite par une pression à froid des graines. Celles-ci sont très dures et ne contiennent que 5 % d’huile. Il faut environ 30 kilos de graines (soit 1 tonne de fruits) pour produire 1 litre d’huile. Ceci a une répercussion sur le coût de l’huile de cactus qui est particulièrement onéreuse : il faut compter un peu plus de 900 € pour un litre.

Ses propriétés cicatrisantes et réparatrices sont connues depuis des siècles, et ses vertus antioxydantes et hydratantes sont scientifiquement établies.

 

En cosmétologie, elle rivalise depuis peu avec l’huile d’argan, aux bienfaits similaires. Les fleurs séchées sont utilisées dans des crèmes cosmétiques.

Découvrez les bienfaits insoupçonnés d’une autre plante très répandue !

 

 

La culture du cactus : une véritable solution écologique !

 

La culture du cactus : une véritable solution écologique !

 

Tout en étant à la source d’une déclinaison de produits, la culture du cactus constitue une solution eco durable pour différents problèmes rencontrés dans les régions où elle se développe. Ainsi, en plus d’aider à l’élimination de polluants car le cactus est un floculant naturel, les plantations permettent le maintien des sols en place. En effet, grâce à leur richesse en eau, ils constituent une barrière contre les incendies et le désensablement des rivages.

Le cactus représente donc en plus d’une solution économique, une solution écologique, ce qui encourage le développement de sa culture.