Le greenwashing, une méthode pour tromper les consommateurs

De plus en plus de marques de cosmétiques tentent de se donner une image éco-responsable en utilisant une méthode marketing désormais célèbre appelée greenwashing (éco-blanchissement).
Ce terme est la contraction du mot green (vert en français) et brainwashing (lavage de cerveau) .

Il apparaît que plus de 60 % des produits cosmétiques contiennent des éléments nocifs pour la santé et même pour l’environnement (comme le parabène, des dérivés pétrochimiques, de l’alcool gras synthétique, de l’EDTA, etc.).

 

greenwashing produits bio

Incontestablement, la tendance est aujourd’hui à la prise de conscience des effets négatifs de ces produits cosmétiques. Les marques l’ont compris et ont ainsi modifié le packaging en ce sens : certains ingrédients naturels contenus dans leurs produits sont mis en avant au détriment des autres éléments composant le produit, moins naturels.

 

Une image plus verte pour masquer des produits nocifs

J’ai retenu 3 arguments principaux mis en avant par les marques dans leur stratégie de greenwashing  :

  1. La mention « sans parabène, sans parfum, sans conservateurs » pour rassurer les consommateurs. Néanmoins, il peut arriver que d’autres éléments chimiques et toxiques soient présents dans ces produits, notamment pour jouer le rôle de substitut.

 

  1. La mention d’un ingrédient provenant d’une agriculture biologique afin de donner l’illusion que le produit l’est complètement. Les labels se révèlent donc importants pour pouvoir distinguer un produit véritablement bio (c’est-à-dire respectant une charte imposée par un label) d’un produit qui n’a de bio que le nom.

 

  1. La troisième méthode est moins courante, mais elle est aussi très efficace : l’association d’un produit à une action caritative ou écologique, par exemple « plantez un arbre en Amazonie en achetant ce produit ». La présence de labels sérieux est, encore ici, cruciale pour vous faire une idée précise de la qualité du produit.

 

Une femme avertie en vaut deux

Il est très important de déceler les produits utilisant la méthode du greenwashing et ceux qui sont vraiment éco-responsables. Avant de vous procurer une crème ou autre, soyez attentive à la composition précise du produit (liste INCI) qui est présente au dos. Mais si les noms indiqués vous paraissent être du chinois, fiez vous dans la mesure du possible à des labels sérieux comme Cosmebio ou Ecocert.

Le site Bioalaune a également fait deux tableaux très intéressants qui permettent d’éviter certaines substances toxiques et de ne pas tomber dans le piège du greenwashing :

eviter les substances toxiques

ingrédients à éviter produits toxiques