Pour combattre la pollution, un designer néerlandais a inventé un vélo qui purifie l’air juste en pédalant. Réduction de la consommation de protéines carnées, FairPhone, circuit court ou vente direct… Les consommateurs font de plus en plus attention au fait que les produits qu’ils achètent soient écologiquement responsables.

Et si la tendance du futur consistait à utiliser des objets du quotidien qui combattraient la pollution ?

Les grands de l’industrie cosmétique et pétrochimie vers un respect de l’environnement.

 

Un vélo qui purifie l’air : une solution à la pollution de l’air ?

 

un vélo qui purifie l'air

 

Daan Roosegaarde, designer néerlandais, installé à Pékin, a inventé un vélo qui purifie l’air. Pour le moment, la bicyclette n’est pas disponible sur le marché. Elle est encore en cours de développement mais elle suscite l’intérêt du gouvernement chinois.

Ce n’est pas étonnant dans ce pays qui est durement frappé par la pollution atmosphérique. Plus de 4000 personnes décèdent chaque jour à cause de la mauvaise qualité de l’air. Dans le même temps, la Chine compte plusieurs centaines de millions d’utilisateurs de vélo. Et si les cyclistes pouvaient éradiquer la pollution produite par les automobilistes ?

 

un purificateur d'air accroché au guidon du véloLe procédé présenté est extrêmement simple : un purificateur est accroché sur le guidon. Il capte l’air environnant, le purifie et l’envoie grâce à la force du pédalier, directement sur le visage du cycliste.

C’est particulièrement pratique pour les amateurs de la petite reine puisqu’ils sont souvent les premiers exposés à la pollution atmosphérique. Avec un vélo qui purifie l’air, ils pourront peut-être rouler dans des conditions plus saines pour la santé.

Comment lutter contre la pollution dans nos villes ?

 

Des constructions qui combattent la pollution atmosphérique !

Toutefois Daan Roosegaarde n’estime pas que son projet permettra à lui seul de résoudre le problème de la pollution atmosphérique. Il l’envisage d’avantage comme un outil pour sensibiliser la population aux enjeux environnementaux. Il n’en est d’ailleurs pas à son premier coup d’essai. Sa bicyclette écolo s’inspire d’une de ses précédentes créations, la Smog Free Tower.

 

Smog Free Tower. Une tour qui purifie l'air.

 

Il s’agit d’une tour qui nettoie l’air. Implantée à Tianjin, dans le nord de la Chine, celle-ci haute de sept mètres aspire la pollution, grâce au procédé de la ionisation positive. Des ions chargés positivement sont diffusés dans l’air et se fixent sur les particules toxiques. L’ensemble est ensuite aspiré par des capteurs dédiés. Comble du chic, les particules récupérées sont ensuite transformées par le designer en bijoux.

Plus aucun prétexte n’est valable pour ne pas se soucier de l’environnement.